Cogito ergo sum

Publié le 21 Novembre 2017

Photographie Antoine Bruy -

Photographie Antoine Bruy -

Journal de bord - 21/11/2017

Chaque année il faut refaire avec Descartes le chemin, dérouler le doute jusqu'à sa limite la plus extrême et revivre l'émerveillement intact du Cogito ergo sum .

Dans le geste cartésien, ce qu'il y a de plus beau, ce n'est pas qu'il retourne le doute contre les Sceptiques, mais  c'est l'exigence ou l'intégrité que Descartes  donne à voir lorsqu'il s'agit de penser avant tout contre lui-même.
Penser contre soi-même telle est la première exigence du philosophe ... il faut du temps pour le comprendre.

Rédigé par A. Louangvannasy

Publié dans #Journal de bord, #Cogito

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Chouette blog. Vous êtes toujours vivante. Chouette... de Minerve.

Bienvenue sur http://www.la-philosophie.fr
Répondre
D
Si cela vous intéresse, pétition ici : http://tantdecerveauxdisponibles-fr.over-blog.com/2018/05/a-toi-qui-vend-tes-enfants-post-petition-anti-videos-de-papa-filmant-leurs-enfants.html
Merci !
Diluvien
Répondre
M
Bonjour. très bel article. très intéressant. un beau blog. Vous pouvez visiter mon univers naissant. lien sur pseudo. à bientôt. bises
Répondre
A
j'aime me promener sur votre blog. un bel univers très intéressant. mon blog sur pseudo. à bientôt.
Répondre
S
Beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte. un blog très intéressant. J'aime beaucoup. je reviendrai. N'hésitez pas à visiter mon blog (lien sur pseudo). Au plaisir
Répondre