J.P Raynaud : "Dialogue avec l'histoire"

Publié le 6 Juillet 2015

 J.P Raynaud : "Dialogue avec l'histoire"

Juillet 2015

La ville de Québec a décidé de détruire l'oeuvre de l'artiste Jean-Pierre Raynaud, oeuvre offerte en 2011 par la ville de Paris, sous prétexte qu'elle s'était dégradée et menaçait la sécurité.

Les œuvres d’art ne sont pas faites pour être aimées mais pour exister.
Je sais depuis toujours que devenir artiste était, contrairement à ce que l’on pense, une situation inconfortable, et même dans certains cas, à haut risque.
C’est peut être aussi cela le projet artistique : rencontrer l’autre dans sa totale liberté ou dans la totale confusion de sa pensée.
 
Les œuvres, que vous les aimiez ou pas, peuvent se réveiller et ont la capacité de faire surgir de chaque individu, des instants éblouissants, ou des réactions d’un appauvrissement affligeant.
 
Toutes les œuvres d’un artiste sont des autoportraits et la stèle de Québec n’échappe pas à cela.
Il faudrait réfléchir… Pourquoi un dérisoire bloc de ciment et de marbre suscite malgré le silence qu’il cultive, une telle violence ?
Comment une jetée en pâture a-t-elle pu se produire en place publique, accompagnée d’une dramaturgie, par pelleteuse interposée en action? Ici le voyeurisme n’est pas innocent.
Dans nos sociétés, la destruction mériterait une analyse plus approfondie, car l’ayant pratiquée volontairement sur mon œuvre “LA MAISON 1969-1993″, j’en avais toute légitimité.
Si Daesh fracassant des statues antiques nous choque autant, c’est à travers la scénographie de mise à mort de ma stèle que s’est joué mon procès.
En dehors du débat “j’aime ou je n’aime pas”, la destruction ici a une portée politique et sociale.
Le constat que j’en fais est: le monde actuel dans son intolérance est incapable d’accepter la différence et l’on se retrouve l’étranger, l’autre, l’indésirable.
La responsabilité vous appartient maintenant, élus ou particuliers, de faire apparaître ou disparaître ce dérisoire moment d’histoire.
 
Jean Pierre RAYNAUD
 J.P Raynaud : "Dialogue avec l'histoire"

Rédigé par Jean-Pierre Raynaud

Publié dans #actualité culturelle

Commenter cet article